Parodontite, Gencives qui Saignent : Tout ce qu’il faut Savoir

Avr 7, 2021 | Parodontologie

Le saignement des gencives touche de nombreuses personnes, et même si cela semble parfois anodin, c’est bien souvent le signe d’une inflammation. Si elle n’est pas traitée, la gingivite peut alors dégénérer en maladie parodontale et entraîner dans le pire des cas un déchaussement et une perte des dents.

Qu’est-ce qu’une parodontite ?

La parodontite est une maladie infectieuse qui touche les tissus parodontaux comme l’os alvéolaire, le ligament alvéolo-dentaire, la gencive ou encore le cément. Elle commence généralement par une simple inflammation de la gencive qui, sans prise en charge, va s’étendre pour atteindre le parodonte.

Il existe deux types de parodontite :

  • la forme chronique, la plus courante, se développe plus généralement chez l’adulte. Elle évolue de manière lente et progressive en formant des poches parodontales ainsi qu’une rétractation de la gencive ;
  • la forme agressive, quant à elle, concerne davantage les personnes jeunes. Elle se développe de manière brutale et peut très rapidement atteindre le tissu osseux.

La parodontite peut être localisée sur une seule dent ou bien généralisée à la bouche entière.

Quelles sont les causes d’une parodontite ?

Avoir les gencives qui saignent de manière répétée n’est pas normal. Les causes sont parfois simples à identifier comme un défaut d’hygiène bucco-dentaire, un brossage des dents trop agressif ou une mauvaise utilisation du fil dentaire. Mais bien souvent, les raisons d’un saignement chronique des gencives sont plus complexes.

Elles peuvent être d’origine bactérienne. En effet, de nombreuses bactéries sont présentes dans notre bouche et lorsqu’un déséquilibre se crée entre les bonnes et les mauvaises bactéries, du tarte se dépose sur, et entre les dents, au niveau de la gencive. Si cette plaque dentaire n’est pas éliminée par un brossage régulier, elle va provoquer une inflammation de la gencive et évoluer vers une parodontite.

La pathologie parodontale se développera davantage chez des personnes présentant des facteurs de risque comme :

  • un système immunitaire affaibli ;
  • un diabète mal équilibré ;
  • le tabagisme ;
  • la consommation excessive d’alcool ;
  • une infection par des virus comme le VIH.

Comment savoir si l’on souffre d’une maladie parodontale ?

Les premiers symptômes qui doivent alerter et conduire à une visite chez le dentiste sont, entre autres :

  • des gencives rouges qui saignent au moment du brossage ;
  • des gencives qui se rétractent ;
  • une mauvaise haleine ;
  • une sensibilité au chaud ou au froid.

Lors de l’examen, le professionnel de santé peut réaliser un sondage parodontal qui consiste à introduire une petite sonde entre les dents afin d’évaluer la présence de poches. Il effectue également des radiographies afin de mettre en évidence une éventuelle perte osseuse, la présence de kyste ou d’une infection.

Comment traiter la parodontite chez votre Chirurgien-Dentiste ?

Le traitement de la parodontite va dépendre du stade d’avancement de la pathologie.

S’il s’agit d’une gingivite simple, le traitement principal consistera à réaliser un détartrage afin d’éliminer la plaque dentaire puis un surfaçage radiculaire pour supprimer le tarte sous-gingival et les bactéries présentes à la racine des dents.

Dans le cas de parodontie récidivante ou agressive, une prescription d’antibiotiques peut s’avérer nécessaire afin d’éviter la prolifération bactérienne. Dans de rares cas, l’intervention chirurgicale est nécessaire afin de recréer du tissu de soutien notamment en cas de perte de tissu osseux.

Dans tous les cas, pour prévenir la récidive, une hygiène bucco-dentaire stricte devra être mise en place avec notamment :

ADRESSE:
Cabinet dentaire Caroline Journoud
31, rue Vendôme
69006 LYON
FRANCE

+33 04 78 93 73 06

 

Informations COVID 19

Chers patients du cabinet dentaire Caroline Journoud

Selon les dernières annonces gouvernementales et les dernières recommandations de l’Agence Régionale de Santé Auvergne-Rhône-Alpes, nous sommes en mesure de ré-ouvrir le cabinet le 11 Mai 2020. Pour rendre cela possible, il nous a fallu adapter les conditions d’accueil des patients que vous pouvez télécharger ici.

Ces conditions devront être scrupuleusement respectées pour que nous puissions vous accueillir de manière optimale.  Vous devez venir au cabinet avec un masque. Nous vous demandons bien évidemment de ne pas prendre rendez-vous, ou de ne pas venir (en nous prévenant le plus rapidement possible) si vous ou si une personne proche de votre entourage présentez l’un des symptômes suivants :

  • Température > 38° (en-dessous cela n’est pas considéré comme de la fièvre).
  • Toux
  • Douleurs musculaires généralisées.
  • Troubles digestifs tels que : Nausées, Vomissements, Diarrhée.
  • Perte de l’odorat (Anosmie) ou du goût (Agueusie).

Dans l’un de ces cas, contactez votre médecin généraliste ! D’ici là, continuez à rester le plus possible confinés et à respecter les gestes barrières. Seulement cela nous permettra d’enclencher le déconfinement progressif dès le 11 Mai ! Prenez bien soin de vous et de vos proches !

Bien cordialement