CHIRURGIE IMPLANTAIRE

Vos soins

La chirurgie implantaire est une branche de la chirurgie dentaire, pratiquée dans les cabinets de parodontie ou en ambulatoire et destinée, comme son nom l’indique, à poser un ou des implants en remplacement de certaines dents manquantes.

Prendre Rendez-Vous

CHIRURGIE IMPLANTAIRE

La chirurgie implantaire est une branche spécifique de la dentisterie, pratiquée dans les cabinets de chirurgie dentaire en ambulatoire et destinée comme son nom l’indique, à poser un ou des implants en remplacement de certaines dents manquantes. Cette pratique chirurgicale, très prisée aujourd’hui, permet d’éviter la fonte osseuse conséquente à la perte des dents ou à l’extraction de celles-ci et permet surtout de remédier à des problèmes médicaux mais aussi esthétiques de reconstruction d’une dentition équilibrée.
Si, malgré tout, il existe un manque d’os, ce qui peut arriver dans certains cas, plus fréquents qu’on ne croit, il existe aussi la chirurgie osseuse pré-implantaire, spécialité dont l’excellence consiste à greffer de l’os en amont afin de parer au manque de volume osseux existant. Cet acte chirurgical contribue alors à l’entière réussite de la pose des implants.

Chirurgie Implantaire Avant

Chirurgie Implantaire Après

Déroulement des séances et soins prodigués

Lors d’un acte chirurgical implantaire, après les clichés radiologiques indispensables et l’analyse d’imagerie en 3D permettant d’organiser un plan de traitement adapté à chaque situation, la phase chirurgicale qui suit, dite « phase de l’insertion implantaire » va permettre de positionner l’implant – une vis en titane bio-compatible – que le chirurgien-dentiste positionne dans la crête osseuse.

Puis, dans un second temps, vient la phase de l’intégration de cet implant dentaire au niveau osseux. Comment l’os va-t-il se reformer autour de l’implant ? Pendant cette phase qui est une phase de cicatrisation, le processus en cours doit, si tout se passe bien, provoquer une ankylose de l’implant – fusion de l’implant avec l’os qui l’entoure- et le bloquer : c’est l’ostéo-intégration.

Cette phase de cicatrisation osseuse dure en général de 3 à 6 mois avant la mise en place de la prothèse définitive. Pour une reconstitution totale de la dentition, le délai peut être réduit afin d’éviter cette période d’attente très inconfortable et éprouvante. Enfin, une fois l’implant intégré, la pose de la prothèse définitive (couronne ou bridge) permet de finaliser le travail après une prise d’empreinte réalisée de la même façon que dans des conditions hors implants. La pose de la prothèse s’effectue alors naturellement par impactage ou par vissage.

La greffe osseuse

Lorsque la pose d’implant nécessite, au préalable, une greffe osseuse, le chirurgien-dentiste a deux solutions, soit il prélève directement chez le patient les greffons nécessaires à la reconstitution du manque d’os pour le greffer au niveau du terrain à reconstruire, c’est la « greffe d’os autologue », soit il rajoute des matériaux bio de comblement, des « os artificiels », afin de garantir la bonne structure osseuse indispensable à la pose des futurs implants.

     

    Informations COVID 19

    Chers patients du cabinet dentaire Caroline Journoud

    Selon les dernières annonces gouvernementales et les dernières recommandations de l’Agence Régionale de Santé Auvergne-Rhône-Alpes, nous sommes en mesure de ré-ouvrir le cabinet le 11 Mai 2020. Pour rendre cela possible, il nous a fallu adapter les conditions d’accueil des patients que vous pouvez télécharger ici.

    Ces conditions devront être scrupuleusement respectées pour que nous puissions vous accueillir de manière optimale.  Vous devez venir au cabinet avec un masque. Nous vous demandons bien évidemment de ne pas prendre rendez-vous, ou de ne pas venir (en nous prévenant le plus rapidement possible) si vous ou si une personne proche de votre entourage présentez l’un des symptômes suivants :

    • Température > 38° (en-dessous cela n’est pas considéré comme de la fièvre).
    • Toux
    • Douleurs musculaires généralisées.
    • Troubles digestifs tels que : Nausées, Vomissements, Diarrhée.
    • Perte de l’odorat (Anosmie) ou du goût (Agueusie).

    Dans l’un de ces cas, contactez votre médecin généraliste ! D’ici là, continuez à rester le plus possible confinés et à respecter les gestes barrières. Seulement cela nous permettra d’enclencher le déconfinement progressif dès le 11 Mai ! Prenez bien soin de vous et de vos proches !

    Bien cordialement